Antoine Pérèl et Antoine Lyoen espèrent l'Or à Tokyo. Il se préparent à ça depuis 2017. (© Christophe Gourdy - Equipe de France de Paratriathlon)

Delta FM derrière les Nordistes aux Jeux Paralympiques qui débutent ce mardi.

La folie de l’Olympisme à Tokyo continue avec les Jeux Paralympiques. Les JO se sont bien passés pour la Région, en sport collectif en tout cas, avec par exemple la médaille d’Or du Dunkerquois Barthélémy Chineyeze. Dans ces Jeux, là aussi la Marseillaise pourrait retentir, notamment en triathlon avec le duo Antoine Pérel, Hazebrouckois, et Olivier Lyoen, Gravelinois.

Antoine et Olivier, c’est le mariage de l’eau et du feu, du Lexomil et du Red Bull. La force tranquille d’Antoine, qui se rêvait footballeur avant de perdre une grande partie de la vue à l’âge de 8 ans et de devenir une star de l’athlétisme. Quatre fois champion de France de pentathlon, trois fois en saut en longueur, finaliste des Jeux paralympiques en 2008 dans les deux disciplines, moins de 12sd sur le 100m.

Et la fougue d’Olivier qui a déjà eu 1000 vies sportives à 40 ans, l’un des meilleurs sur 800m en piscine, puis marathonien, il passe à l’Ironman au début des années 2000, il va même remporter le fameux Ironman d’Hawaï catégorie 18-24 ans en 2005. C’est presque par hasard qu’ils se rencontrent. Antoine va trop vite, il ne trouve personne pour faire duo avec lui, c’est un cycliste Dunkerquois bien connu dans le cyclisme, Sébastien Declerck, qui va les mettre en contact. Une rencontre comme un coup de foudre, très vite ils performent, des victoire en coupe du Monde, 4ème des Mondiaux, champion de France en 2019…

Un couple qui se donne donc comme dernière mission d’aller chercher une médaille. En espérant que le mélange du feu et de l’eau se transforme en or. Le triathlon est prévu pour ce week-end. Delta FM qui suivra aussi les performances en cyclisme de Kévin Le Cunff, membre du club de Dunkerque Grand Littoral.

 

X
X