La Région ne décolère pas face aux annulations de TER dans les Hauts de France. (© DeltaFM)

Dans un communiqué, la région des Hauts de France fustige la qualité de service proposée par la SNCF sur le réseau TER. Alors qu’elle finance à hauteur de 500 millions d’euros par an le fonctionnement du réseau TER (73% du prix des billets), la région constate que le taux de suppression de train ne cesse de bondir ces dernier mois, il est d’ailleurs 3 fois supérieur depuis la rentrée de septembre par rapport à 2019.

Pour les élus régionaux, cette situation n’a que trop duré. Ils réclament aujourd’hui des sanctions plus lourdes contre l’exploitant du réseau, la SNCF.

Le plafond des pénalités infligées à la compagnie en cas de suppression de train a été fixé à 1,8 millions d’euros par an, un plafond atteint dès le début du mois de Juin… La région réclame donc la levée de ce plafond, l’aggravation des sanctions et menace de suspendre les paiements dus à la SNCF. 

X
X