Une centaine de personnes a défilé ce matin dans les rues de Boulogne, même chose à Calais, et à peine plus à Dunkerque. Après les écoliers, les collégiens, les lycéens et les universitaires, c’était au tour des syndicats de faire leur rentrée. La CGT, FSU, Solidaires et les organisations étudiantes avaient appelé à la grève pour réclamer l’augmentation des salaires, le maintien des emplois et l’accès à la santé. Les cortège étaient donc peu garnis, mais les personnes présentes étaient très remontées contre la politique d’Emmanuel Macron.

Selon les manifestants, les promesses du gouvernement sur le monde d’après ne sont pas tenues :

X
X