(Photo d'archive du rassemblement en soutien aux migrants à Dunkerque, le 25 novembre (© DeltaFM)

Pourquoi les secours ne sont pas intervenus plus rapidement lors du naufrage qui a causé la mort de 27 migrants ? Près d’un mois après le terrible drame survenu au large de Calais, une plainte a été déposée par Utopia 56 pour homicide involontaire et omission de porter secours contre plusieurs acteurs. 

Trois personnes sont visées par la plainte : le préfet maritime de la manche et de la mer du Nord, le directeur du Cross Gris Nez et la directrice des sauveteurs britanniques. Une plainte contre X a également été déposée.

La cause : des appels de détresse auraient été portés aux services de secours français et anglais, avant la découverte des corps par un bateau de pêche. Mais, selon l’association, aucun secours ne leur aurait été immédiatement apporté… Utopia 56 s’appuie notamment, pour sa plainte, sur le témoignage de deux personnes rescapées, sur celui de proches de personnes décédées mais aussi sur l’exemple d’un autre naufrage. Le 20 novembre dernier, dans un message vocal envoyé depuis une embarcation à la dérive, une personne exilée témoignait : “si j’appelle le 999, ils disent appelez la France et quand on appelle la France ils nous disent de contacter le Royaume-Uni. Les deux se moquent de nous”.

Par sa plainte, Utopia 56 veut obtenir la réponse à deux questions : “Les services de secours français et anglais ont été informés, comment se sont-ils organisés ?” et “qui a pris les décisions et qui doit assumer les lacunes, les négligences et imprudences qui ont conduit à ce drame humain ?”. Pour l’association, la transparence et la vérité sont dues aux victimes et à leurs familles.


X
X