Les foyers doivent se situer dans 16 communes de la région (© ATMO)

L’ARS et ATMO Hauts-de-France recherchent une centaine de foyers volontaires pour participer à une étude sur le radon, un gaz radioactif issu de la désintégration de l’uranium présent naturellement dans le sol. Il peut être nocif en grande quantité.

Les foyers volontaires doivent résider à Coyecques, Dennebroeucq, Febvin-Palfart, Fléchin, Reclinghem, Westrehem ou encore Réty dans le Pas-de-Calais. Dans le Nord, l’étude concerne une poignée de communes autour d’Aulnoye-Aymeries. Le principe est simple, il s’agit de mesurer l’exposition réelle de 100 logements au radon. C’est un projet scientifique, qui s’adresse aux gestionnaires de bâtiments recevant du public ou aux particuliers.

Les volontaires sélectionnés recevront un dosimètre. Il faudra le poser dans une pièce de vie de décembre 2021 à mars 2022. Il est peu encombrant, ne consomme pas d’énergie et n’est pas bruyant. A l’issue des 3 mois, vous pouvez envoyer le dosimètre dans l’enveloppe prépayée mise à disposition avec un questionnaire complété. Chaque logement pourra recevoir ses résultats personnalisés qui resteront confidentiels. LA compilation des résultats sera présentée lors de deux réunions publiques en septembre 2022.

Si vous souhaitez participer à cette étude, inscrivez-vous jusqu’au 5 décembre sur le site de l’Observatoire de l’Air, Atmo Hauts-de-France.

X
X