Un mois de juillet au top, mais des inquiétudes pour le mois d’août… Sur la Côte d’Opale et partout dans la région, les hébergements et les restaurants ont retrouvé le sourire. Malgré le contexte sanitaire, les touristes sont plus nombreux que les années précédentes. Les professionnels du tourisme croisent les doigts pour que ça dure, et pour éviter une deuxième vague. Leur plus grande inquiétude est une nouvelle fermeture des frontières. Etre privé de la clientèle belge serait une catastrophe pour le territoire…

Après deux mois de confinement qui ont gâché le début de la saison estivale, ça va désormais beaucoup mieux. Les touristes français et étrangers sont très nombreux en ce mois de juillet. Les détails avec Sophie Jonquet, directrice de l’office de tourisme de la Terre des 2 caps :

La plus grosse crainte des hôteliers et des restaurateurs, c’est l’apparition d’une deuxième vague, et une refermeture des frontières, notamment avec la Belgique :

Pour l’instant, les frontières restent ouvertes. Suite au renforcement des mesures en Belgique, les offices de tourisme constatent d’ailleurs une augmentation des réservations de touristes belges, qui ont envie de venir se ressourcer sur la Côte d’Opale le temps que la situation s’améliore chez eux.

X
X