Le président de l’Assemblée Nationale François de Rugy était sur la Côte d’Opale ce lundi

En 2019, l’Angleterre quittera l’Union Européenne… la décision est prise, mais les modalités restent floues. Tout comme les conséquences pour les Hauts de France. Une mission parlementaire est en train d’étudier les effets du Brexit sur la France. Et ce lundi, le président de l’Assemblée Nationale était à Calais pour prendre conscience des enjeux pour notre territoire. Et ils sont nombreux : flux de marchandises, humains. Faudra-t-il recréer une frontière, rétablir le duty-free, comment stocker les camions en partance pour l’Angleterre… Voici quelques éléments qui devraient trouver une réponse d’ici septembre et la remise du rapport de la mission d’information

Recréer une frontière, rétablir le duty-free, stocker les camions en partance pour l’Angleterre… autant de thématiques abordées avec les acteurs économiques de la Côte d’Opale tel que le port de Calais ou Eurotunnel. Mais il s’agit bien pour l’instant de réfléchir à toutes sortes d’options et de répondre aux inquiétudes… François de Rugy :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X