© Deltafm

La France a décidé ce lundi de suspendre l’utilisation du vaccin Astra Zeneca, jusqu’à jeudi, jour de la décision rendue par l’Agence Européenne des médicaments. Les médecins généralistes et les pharmaciens ont dû s’adapter.

Reportage dans une pharmacie de la région Emmanuel Bouin.

 

Certains hôpitaux de la région ont dû stopper leurs campagnes de vaccination. C’est le cas notamment du Centre Hospitalier de Dunkerque où 7500 personnes ont déjà reçu une dose du vaccin AstraZeneca depuis le début de la campagne. 

 

X
X