Photo d'illustration

On a fait plus d’accidents en 2021 qu’en 2020 sur les routes de la région. Dans le nord et le Pas-de-Calais, les chiffres sont plus proches de ceux de 2019, d’avant la crise covid. Une augmentation qui s’explique notamment par le fait qu’on a plus circulé sur les routes en 2021 qu’en 2020, notamment en raison des mesures liées à la pandémie.

Les routes de la région ont-elles été dangereuses cette année ? En cette période de fin d’année, c’est l’heure de faire le bilan. Et il n’est pas très bon : moins de restriction de circulation en 2021, donc plus d’accidents sur les routes, par rapport à 2020.

Le nombre d’accidents corporels a globalement augmenté sur les routes par rapport à l’année passée. Par exemple, rien que sur le mois de novembre, on en comptait 35 dans le Pas-de-Calais, contre 24 à la même période l’an dernier. Dans le Nord, on est passé de 53 à 72 sur la même période. Un chiffre qui reflète le bilan global des routes de la région pour cette année 2021 : on fait plus d’accidents qu’en 2020. Autre exemple édifiant : pendant la première moitié de l’année, entre les mois de janvier et août, on comptait 62 personnes décédées sur les routes du Nord, 21 de plus que l’année dernière sur la même période, et 24 sur celles du Pas-de-Calais cette année, soit 6 de plus qu’en 2020.

Une surmortalité sur les routes qui s’expliquent notamment par un effet de rattrapage par rapport à la situation d’avant Covid. En 2020, entre les confinements et les restrictions liées à la crise sanitaire, on a moins roulé sur les routes de la région. Les chiffres sont, pour la plupart, globalement comparables avec ceux d’il y a deux ans. La principale cause des accidents mortels sur les routes est la vitesse.


X
X