Hier matin à St Pol sur Mer, vers 6h30, les CRS ont délogé les militants CGT qui bloquaient 2 des 3 dépôts de carburants du Dunkerquois (© Delta FM)

Les camions citernes peuvent à nouveau faire le plein dans 2 des 3 dépôts de carburants du Dunkerquois. Hier, au petit matin, les CRS ont délogé, dans le calme, les militants CGT qui bloquaient l’accès des sites de St Pol sur Mer. Il faudra encore plusieurs jours pour réalimenter les stations services locales dont la plupart sont à secs depuis hier matin. Alors, la situation n’est pas totalement rétablie car le dépôt de carburant de Total Mardyck est, lui, toujours paralysé puisque les opérateurs sont en grève, au moins encore jusqu’à demain 14h. Et ce dépôt est l’un des plus importants d’Europe.

La CGT a dénoncé l’intervention des forces de l’ordre et ne compte pas baisser les bras et envisagent d’autres actions de protestation contre la loi travail.

Le dépôt de carburant de Total Mardyck est toujours paralysé puisque les opérateurs du site sont en grève. Après 2 jours de blocage, les militants hier matin dénonçaient l’intervention des forces de l’ordre. Christelle Veignie, secrétaire générale CGT du Dunkerquois :

Beaucoup de stations essences sont à sec depuis 24h. Hier, pour trouver du carburant, la solution était de passer la frontière. Les pompistes belges ont confié avoir été envahis par les Français, et ils ont dû s’adapter rapidement :

X
X