Des compensations financières sont prévues.

Un pas de plus vers une amélioration du transport ferroviaire dans la région. Un nouveau contrat de performance a été signé entre la région des Hauts-de-France et la SNCF réseau. Le but : améliorer la performance des circulations sur le réseau régional Hauts-de-France.

C’est un contrat qui va donc lier la région et SNCF Réseau de 2022 à 2024. Dans ce contrat de performance, l’objectif est clair : atteindre un taux d’irrégularité des circulations régionales de 2,2% en 2024, c’est-à-dire un taux de trains ayant plus de 6 minutes de retard de 2,2 %… Cela concerne bien évidemment les irrégularités sur lesquelles peut agir SNCF Réseau. A titre d’information, en 2021, le taux était de 2,4% et en moyenne, au cours de ces 3 dernières années, de 2,5%.

Pour réduire le nombre d’incidents qui détériorent la qualité de service, la région comme SNCF Réseau s’engagent à agir de différentes manières. Du côté de SNCF Réseau, le premier engagement, c’est d’optimiser la maintenance de l’infrastructure (les voies, les caténaires, la signalisation, les passages à niveau…). Pour les autres actions, SNCF réseau s’engage notamment à restituer à l’heure les travaux ou à informer le plus en amont pour une information des voyageurs la plus efficace. Pour la région, il s’agira de fournir les éléments nécessaires à la construction d’un plan de transport robuste à SNCF Réseau.

Si l’objectif des 2,2% du taux d’irrégularités n’est pas rempli et dépasse le taux de 3,25%, SNCF Réseau devra verser une indemnité de 800 000 euros à la région. Indemnité qui sera alors réinvestit dans le service ferroviaire. Dans le même temps, si le taux d’irrégularité est inférieur à 1,55%, la région devra verser la même somme.


X
X