Le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) alerte sur un risque élevé aux pollens de graminées dans le Nord et le Pas-de-Calais.

La semaine prochaine s’annonce estivale avec le retour d’un temps doux et anticyclonique qui favorisera la dispersion des pollens de graminées dans l’air. Les allergiques devront redoubler de prudence ! Aucune région de France ne sera épargnée et le risque d’allergie associé sera élevé dans de nombreux départements et même parfois très élevé dans le sud-ouest et l’est du pays.

Les pollens de plantain et d’oseille restent très présents sur tout le territoire avec un risque d’allergie de niveau faible.

Le risque d’allergie sera faible aussi pour les pollens de chêne qui sont en diminution sur tout le pays sauf dans le sud où ils font de la résistance avec un risque d’allergie de niveau moyen.

D’ailleurs, c’est bien autour de la Méditerranée que les pollens de pariétaire (urticacées) et d’olivier pourront gêner les allergiques avec un risque d’allergie de niveau moyen.

Les pollens de pinacées (pin, sapin, épicéa) continuent leur floraison et peuvent jaunir les surfaces extérieures comme les voitures, les trottoirs, les balcons…mais ils ne sont pas allergisants !

Quelques bons gestes pour les allergiques pour se protéger des pollens :
-Suivez vos traitements et consultez votre médecin en cas de symptômes,
-Rincez vos cheveux le soir, aérez au moins 10 min par jour avant le lever et après le coucher du soleil,
-Evitez de faire sécher le linge à l’extérieur, gardez les vitres des voitures fermées,
-Evitez les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition aux pollens !

Avec le déconfinement, l’envie est grande de vouloir se promener dans les parcs ouverts en zones vertes, mais les allergiques aux pollens de graminées doivent s’en abstenir pour éviter d’être trop exposé aux pollens.

La pollution atmosphérique présente dans certaines grandes villes pourra exacerber les allergies aux pollens.

X
X