Florence Bariseau (au centre), la vice-présidente de la région Hauts-de-France chargée des sports

Les associations et ligues sportives de la région sont très inquiètes suite aux dernières annonces de suppressions de postes au ministère des Sports.

“C’est la fin du ministère des Sports”. La vice-présidente de la région Hauts-de-France chargée des sports ne prend pas de gant quand elle évoque l’annonce des possibles 1 600 postes supprimés au ministère. Florence Bariseau rappelle aussi l’importance des CTS, les conseils techniques, ce sont eux qui ont en charge la détection des champions et le sport pour tous. La Dunkerquoise rappelle aussi que le prochain budget du CNDS, centre de développement du sport, propose des baisses de dotations pouvant aller jusqu’en 60% pour les ligues régionales l’année prochaine.

La nouvelle ministre Roxana Maracineanu s’est voulue rassurante ces derniers jours. Non, les conseillers techniques sportifs ne vont pas perdre leur emploi. Il n’empêche, l’annonce de la volonté de supprimer 1 600 postes au ministère des Sports inquiète dans la région. Les Ligues Hauts-de-France montent au créneau pour se défendre depuis quelques jours. Explications :

X
X