Nicolas Lemay, patron du parc Audo’land, à Saint-Omer et de plusieurs foires dans la Région.

Allez-vous continuer à sortir malgré le pass sanitaire obligatoire ? C’est la question que se posent les gérants de musée, de cinémas, de salles de spectacle ou bien encore de parcs d’attractions. 

Avec l’apparition du pass sanitaire obligatoire, les parcs d’attractions de la région s’attendent à une baisse de la fréquentation. Le Président de la République Emmanuel Macron l’a annoncé lundi dernier: à partir de ce mercredi 21 juillet, il faudra présenter un pass sanitaire pour entrer dans les musées, les cinémas, les salles de spectacle et les parcs d’attractions. Concrètement, cela veut dire qu’il faudra être vacciné complètement, c’est à dire avoir reçu les deux doses depuis au moins une semaine, ou alors présenter un test PCR négatif de moins de 48h.

Ces contraintes risquent de faire fuir les visiteurs. C’est ce que craint Nicolas Lemay, patron du parc Audo’land, à Saint-Omer.

A noter qu’une tolérance sera appliquée pour les enfants de 12 à 18 ans, qui ne devront pas obligatoirement présenter de pass sanitaire avant le 30 août. En revanche, pour les parents, il est donc obligatoire dès ce 21 juillet.

X
X