Les enseignants ne se sentent pas assez protégés. (© Delta FM (Archives - Illustration))

Une rentrée sous le signe de l’inquiétude pour les instituteurs…

Ce lundi c’est la rentrée scolaire, rentrée physique, en tout cas pour les Primaires après trois semaines à la maison. Pour les collèges et les lycées, c’est la semaine prochaine. Le protocole est renforcé, avec des fermetures de classes dès le premier cas de Covid, des tests salivaires.

Des mesures qui doivent freiner le virus mais qui ne freinent pas le stress des enseignants. Depuis des mois ils réclament des formations sur les outils numériques, des moyens pour être protégés, face à des taux d’incidence dans la Région qui restent très élevés. Les instituteurs du Nord et du Pas-de-Calais ne se sentent pas en sécurité.

Écoutez Alain Talleu, responsable syndical SNUIPP dans la Région, témoignage édifiant. Il souhaite évidemment l’ouverture des écoles, mais pas dans ces conditions. 

 

 

X
X