A 8 semaines de l’élection présidentielle, il était temps de rassembler les forces vives ! C’est le message des membres du comité de soutien du Pas de Calais à François Fillon. Un comité présenté ce week-end à Saint-Omer et qui réunit Les Républicains, l’UDI et la société civile. Leur préoccupation : faire entendre leur programme, et ne pas se limiter à des petites phrases et affaires judiciaires. D’ailleurs, le tractage va se poursuivre sur les marchés, et des figures politiques de la droite et du centre vont venir dans le Pas de Calais ces prochaines semaines pour tenter de convaincre les électeurs indécis. Hervé Morin, Laurent Wauquiez, Gérard Larcher, ou encore Luc Chatel sont attendus en mars dans le département.

L’UDI a rejoint les rangs des comités de soutien du candidat de la droite, ainsi que des membres de la société civile. Il était temps selon eux de rassembler les forces vives. Un comité dont fait partie François Decoster, le maire UDI de Saint-Omer pour qui le choix de François Fillon était évident :

Après bon nombre de “tractage” sur les marchés, le comité du Pas de Calais était présenté ce week-end à Saint-Omer, avec l’idée de lancer véritablement le débat de fond, de projets, de cette campagne. Daniel Fasquelle, président de la Fédération Les Républicains du Pas de Calais :

X
X