Une table ronde était organisée vendredi à Marquise pour tenter de trouver des solutions (© Delta FM)

Il faut trouver des médecins pour les petites villes de campagne. La députée du Pas-de-Calais Brigitte Bourguignon en a fait un cheval de bataille. Il faut dire que dans dans l’arrière-pays boulonnais, on compte 6 médecins pour 35 000 habitants, dans l’Audomarois, on en compte 5 pour 32 000 habitants. Ceux qui sont partis en retraite ont du mal à être remplacés. Les élus cherchent donc des solutions pour attirer les futurs diplômés en médecine. Une table ronde avait lieu vendredi à Marquise pour évoquer différentes possibilités.

Les médecins qui partent en retraite ne sont pas forcément remplacés. C’est le cas du docteur Roger. Pendant un an, il a cherché un successeur pour reprendre son cabinet. Mais il n’a pas réussi :

Pour inciter les jeunes à s’installer à la campagne, l’Etat a mis en place des dispositifs. Ceux qui s’engagent à ouvrir ou reprendre un cabinet en milieu rural après leur diplôme touchent une bourse de 1 200 euros bruts par mois à partir de leur deuxième année d’étude de médecine.

X
X