C’est la nouvelle que beaucoup de monde attendait: le préfet a donné son accord pour rouvrir les plages du littoral Boulonnais et Calaisien dès ce vendredi 15 mai. 

Vous pouvez désormais vous promener sur le sable. Trois jours après la demande formulée par les maires de Boulogne, Wimereux, Hardelot, Equihen-plage, Le Portel et Dannes, le préfet a adressé une réponse favorable pour la réouverture des plages, fermées depuis deux mois à cause du coronavirus. « J’ai signé ce jour 18 arrêtés de dérogation afin de permettre l’accès à la plage en journée, à compter de ce jour, pendant les périodes où une surveillance peut être mise en œuvre et au maximum entre 8 heures et 21 heures » explique le Préfet Fabien Sudry dans un communiqué.

Sont également rouvertes les plages d’Audinghen/Tardinghen et Wissant, (Terre des 2 caps), Cucq, Le Touquet, Berck, Merlimont et Camiers (arrondissement de Montreuil) et Sangatte, Oye Plage, Calais, Escalle et Marck (arrondissement de Calais)

Comme les élus boulonnais s’y étaient engagés, des mesures sont prises pour faire respecter la distanciation. Seules les activités suivantes sont autorisées : promenade, activité sportive individuelle telle que la course à pied, vélo, pratique du char à voile, balade à cheval, activités nautiques (kite surf, planche à voile, paddle, longe côte, baignade), pêche à pied et l’utilisation d’engins non immatriculés dans la bande des 300 mètres.. Sans surprise, il est en revanche interdit de s’installer de façon fixe sur la plage. Oubliez donc crème solaire, parasol et serviette. 

« Toute présence statique, assise ou allongée, est interdite sur la plage. La pratique du pique-nique et l’accès à des aménagements tels que chalets, cabines de plage sont interdits. Les jeux et activités physiques collectives sont interdites. Toute pratique festive et la consommation d’alcool sont proscrites. Dans tous les cas, en application des dispositions de l’article 7 du décret du 11 mai 2020 susvisé, l’accès des personnes à la plage ne saurait conduire à la création d’un rassemblement regroupant plus de 10 personnes. Toute violation des mesures prévues par l’arrêté préfectoral sera punie d’une amende de 135 € » rappelle la Préfecture du Pas-de-Calais.

Hier jeudi, c’était le préfet du Nord qui lui autorisait les plages du Nord dans les mêmes conditions

X
X