Le comité départemental anti-fraude du Pas-de-Calais vient de faire le bilan de ses actions en 2020. Et il y a eu du boulot... (© Gendarmerie du Pas-de-Calais (Illustration))

Encore beaucoup de travail l’an passé pour les services de gendarmerie et de police anti-fraude…

Le comité départemental anti-fraude du Pas-de-Calais vient de faire le bilan de ses actions en 2020, notamment les fraudes aux finances publiques. Les Forces de l’Ordre auraient pu imaginer une baisse de leurs actions, être un peu tranquilles du fait de la Covid. Et bien pas vraiment.

Le pôle de lutte contre les faux documents d’identité annonce par exemple un quasi maintien de l’activité en 2020, avec 212 saisines, contre 242 en 2019. L’an passé, il y a même encore eu plus de faux permis constatés. Et on ne parle pas des faux RIB, l’administration en récupère un paquet.

Entre les saisies lors des perquisitions, les enquêtes, les gendarmes du département ont récupérer plus de 3,5 millions d’euros d’avoirs criminels, la fraude fiscale qui elle aussi ne s’arrête pas. Du travail également pour les douanes, Celles du Pas-de-Calais récupèrent 13kgs de tabac de contrebande, 12kgs de drogue. Avec des actions parfois spectaculaire comme ce contrôle d’un bar de nuit à Boulogne en mars 2020, qui se termine par le démantèlement d’un trafic de narguilé. Et justement sur le contrôle des entreprises, l’URSSAF 62 a récupéré 43 millions d’euros en une année.

Des actions qui vont continuer cette année, avec un accent mis sur les fausses immatriculations de voitures et sur le renforcement des contrôles des commerces nocturnes.

X
X