Jean-Claude Leroy est révolté contre les suppressions de postes dans le département. A la rentrée 2020, 53 postes sont menacés en primaire et de nombreux autres en collège et en lycée. Une situation qui scandalise le Président du Département. Il souligne notamment la situation sociale difficile du territoire qui nécessite de mettre encore plus de moyens sur l’éducation et la jeunesse selon lui.

A la rentrée 2020, 53 postes sont menacés dans les écoles primaires, 10 dans les collèges et 139 dans les lycées. L’académie de Lille est une des plus impactée par les suppressions de postes. Lundi, une réunion se tenait en préfecture à Arras. L’occasion pour Jean-Claude Leroy d’exprimer son sentiment face à la situation. Et pour le président du département, la coupe est pleine :

Ces suppressions de postes pourraient concerner les RPI (regroupement pédagogique intercommunal) et le secteur rural alors qu’ils devaient être épargnés.

X
X