Voulus par Emmanuel Macron suite au mouvement des Gilets jaunes, les grands débats citoyens se multiplient dans le Pas-de-Calais. D’ici le 15 mars, une centaine de réunions sont programmées. Pour informer la population sur les dates, les lieux et les horaires de ces débats, des agents de la préfecture ont été distribuer des tracts à la sortie des gares du département. C’était notamment le cas à Boulogne et à Saint-Omer, ce jeudi.

Les grands débats ont pour objectif de permettre à la population de venir donner leur avis et leurs propositions pour améliorer la démocratie. Un peu le même principe que les cahiers de doléance mis en place dans les mairies, sur lesquels les habitants pouvaient inscrire leurs revendications. Des revendications qui vont maintenant être étudiées, comme nous l’explique Steve Barbet, de la préfecture du Pas-de-Calais :

Un grand débat est organisé jeudi 28 février à partir de 14h30 au CCAS de Boulogne, un autre à Lumbres, le même jour, à partir de 18h30, salle Léo Lagrange.

X
X