Le constat est simple : les jeunes désertent la chasse. La moyenne d’âge est souvent supérieure à 50 ans et les effectifs ont bien du mal à se renouveler. La raison est simple : le coût. Entre le permis, les cartouches, le chien et l’arme, chasser coûte cher… et en période de crise, les jeunes n’ont pas forcément les moyens d’assouvir leur passion. Certaines fédérations essaient de faciliter les choses comme celle du Pas de Calais, qui offre depuis plusieurs années la gratuité totale du permis. Renseignements dans les armureries ou auprès de la Fédération des chasseurs du Pas de Calais.

La chasse a aujourd’hui du mal à séduire les jeunes. Non pas par désaffection, mais pour une raison financière. Willy Shraen, président de la Fédération des chasseurs du Pas de Calais, récemment élu à la tête de la fédération nationale :

X
X