Le propriétaire de l’immeuble squattée à Calais, un bailleur social, a demandé au Tribunal Judiciaire que l’évacuation soit ordonné par un juge. Pour rappel, on a constaté lundi que deux bâtiments, une maison d’habitation abandonnée et un immeuble de 9 étages, étaient occupés de manière illégale. En attendant que l’évacuation soit ordonnée, les forces de l’ordre interdisent l’accès à cet immeuble, vétuste et dangereux, vouée à la destruction. Pour rappel, l’immeuble est squatté par des militants en soutien aux migrants.


X
X