Leur mouvement aura duré plus d'un mois. (© DElta FM)

A Calais, après 37 jours de grève de la faim, le couple de militants a décidé de mettre fin à son action.

Anaïs et Ludovic l’ont annoncé ce mercredi matin, lors d’une conférence de presse à l’église St Pierre, où ils étaient installés depuis le début de leur mouvement. Les militants réclamaient notamment la fin des expulsions de migrants pendant la trêve hivernale. Mais leurs revendications n’ont pas abouti.

Fatigués et en colère, les deux militants se sont adressés à Emmanuel Macron. Reportage:

 

X
X