Le procès n'aura pas permis de faire toute la lumière sur ce drame

L’affaire est particulièrement glauque. La cour d’Assises du Pas-de-Calais vient de condamner un homme à 20 ans de prison ferme pour le meurtre de sa compagne en 2017. Son corps avait été retrouvé plus de 5 mois après sa mort, attaché, empaqueté dans des sacs poubelles et caché sous le lit, dans un appartement du centre-ville de Calais. La victime était une jeune femme soudanaise de 25 ans. Les soupçons se sont tout de suite portés sur son mari, en cavale, finalement interpellé en 2018 dans un centre de réfugiés en Italie. Le procès n’aura pas permis de faire toute la lumière sur les circonstances de la mort de la jeune femme, ni sur les motivations de son mari, qui dort en prison.


X
X