Dans 3 mois, les Britanniques quittent l’Union Européenne et il n’y a toujours aucun accord économique. Lundi, les élus de l’Assemblée départementale du Pas de Calais ont voté une motion sur les conséquences d’un “no deal”. Comment vont travailler les pêcheurs en Manche ? Quid du trafic fret ? Quid des obligations douanières ? Les élus et les acteurs économiques locaux se posent bien d’autres questions encore. Le Pas de Calais attend des réponses de l’Etat et de l’Union Européenne.

La pêche, l’agroalimentaire, le trafic transmanche et d’autres secteurs économiques seront-ils impactés par le Brexit ? C’est inévitable s’il n’y a pas d’accord et l’échéance approche. C’est la vice-présidente du département, la socialiste Mireille Hingrez-Céréda, qui a porté cette motion :

X
X