Entre 25 et 30 millions d’euros. Voilà ce que devrait coûter le réensablement de la baie de Wissant. Le village est victime de l’érosion du trait de côte. Chaque année, près de 50 000 mètres cubes de sable s’en vont sous l’effet des marées. Des études montrent qu’une cinquantaine d’habitations situées derrière la dune d’aval sont directement menacées. La digue pourrait elle aussi se déchausser d’ici 5 ans. Il faut donc remettre du sable pour éviter une éventuelle submersion marine. Le projet, porté par la communauté de communes de la Terre des 2 caps, est actuellement en phase d’études.

Depuis plusieurs années, la mer gagne du terrain sur la dune d’aval, et les vagues s’approchent dangereusement d’une cinquantaine d’habitations. Mais ce n’est pas tout : des études ont montré que la digue de Wissant, inaugurée en 2017, est également en danger. Les détails avec Richard Bouy, président de l’association de la Dune d’Aval :

Pour éviter que la mer ne submerge le village de Wissant, un projet de réensablement est prévu. Objectif : ajouter près de 2 millions de mètres cube de sable pour ralentir le phénomène d’érosion. Et ensuite entretenir régulièrement le site. C’est en tout cas ce que préconisent les études qui ont été réalisées :

La population peut donner son avis jusqu’à 15 juillet, via le registre d’observation disponible en maire de Wissant ou à l’hôtel communautaire à Marquise.

X
X