© Mairie de Wimille

Les touristes venus découvrir la colonne de la grande Armée pendant les dernières vacances ont eu une drôle de surprise: au pied du monument, une voiture calcinée est présente depuis 3 semaines. L’enlèvement de la carcasse prend du temps, et les habitants s’indignent. A tel point que la mairie a dû s’expliquer sur son site Internet :

“L’identification par la Police Nationale a pris du temps” souligne la municipalité. Problème : lorsque celle-ci a été effectuée, les forces de l’ordre ont constaté que le véhicule avait été revendu et que le nouveau propriétaire avait changé d’adresse. “Une fois que ce propriétaire sera averti, celui-ci devra faire appel à son assurance pour retirer au plus vite l’épave. La Police Municipale suit de très près  le dossier. Dans le cas de la non-identification, la Police donne le droit au Maire de faire enlever la carcasse (…) Dans tous les cas, les élus comme les Wimillois regrettent l’impact négatif de ces actes de malveillance sur l’image du territoire du Boulonnais. Il est bien dommage de devoir attendre autant de temps pour voir disparaître une telle carcasse au pied d’un Monument Historique”.

X
X