A Wimille, les nouveaux logements prévus derrière la gare vont-ils sortir de terre un jour ? (© Urbavileo)

Voilà la question que se posent tous ceux qui souhaitent acheter ou louer une habitation dans ce nouveau quartier de Wimille, situé derrière la gare. Décidé en 2012, le projet a pris du retard. La ville a notamment dû négocier avec des propriétaires pour racheter leur maison, qui doit être rasée pour construire une route. Les nombreuses lois sur la protection de l’environnement ont également fait ralentir le dossier. Les 200 logements prévus ne sont donc toujours pas sortis de terre. D’ailleurs, le projet vient encore de changer : il y aura moins de logements sociaux que prévu.

La ville de Wimille a décidé de créer la ZAC d’Auvringhen en 2012. Quatre ans après, les logements ne sont toujours pas là. A l’heure où on parle de simplification administrative, ce projet montre que c’est loin d’être gagné. Les nombreuses lois, par exemple sur la protection du paysage ou des cours d’eau, ont retardé le projet. Le maire de Wimille, Antoine Logié, est désabusé :

Et comme le temps c’est de l’argent, il a fallu trouver des solutions pour rééquilibrer. Du coup, Urbaviléo a décidé que certains logements sociaux, qui étaient prévus pour des revenus modestes, allaient finalement être transformés en logements pour de l’accession privée :

X
X