La campagne des municipales à Wimereux n’est décidément pas un long fleuve tranquille.

Aurélien Portuese, arrivé en tête au premier tour des élections municipales, est accusé d’avoir insulté et menacé plusieurs de ses adversaires politiques dans le groupe de messagerie en ligne Telegram. Le problème, c’est que la conversation était en mode public.

Il y a quelques jours, les personnes visées ont découvert les messages, et ils ont décidé de porter plainte. C’est le cas de Franck Lombart, commerçant à Wimereux :

Loïc Cheuva, qui faisait partie d’une liste au premier tour, a lui aussi porté plainte pour insultes publiques. Et il espère qu’Aurélien Portuese va prendre ses responsabilités :

Au total, 4 plaintes ont été déposées contre Aurélien Portuese. Le candidat aux élections municipales, lui, n’a pas souhaité s’exprimer à notre micro, mais dénonce un « piratage informatique » et un « coup politique »

X
X