Des pavés fabriqués à base de coquilles St Jacques. C’est ce qu’a développé l’université de Caen, et qui intéresse la ville de Wimereux. La commune envisage en effet de refaire les parkings de l’avenue Foch avec ce procédé innovant. Ces pavés, en cours d’industrialisation, sont fabriqués avec des coquilles St Jacques concassées, à la place du granulat. Une matière qui permet à l’eau de passer au travers. En plus d’être écologique, ces pavés permettent donc également de lutter contre le ruissellement des eaux de pluie et les inondations.

La commune va rénover l’avenue Foch et sur les parkings, elle pourrait utiliser des pavés fabriqués avec des coquillages. Le concept a été développé par l’école d’ingénieurs de Caen, où Frédéric Adam, est chef de projet Recherche et Développement :

En plus d’être écologique, ce pavé à base de coquillages permet également de lutter contre les inondations, puisqu’il s’agit d’un pavé drainant. Les détails avec Nassim Sebaibi, responsable scientifique à l’école d’ingénieurs de Caen :

Le concept de pavé drainant a été présenté hier lors d’un séminaire à Condette. Séminaire dans le cadre d’un projet européen qui avait pour objectif d’étudier des solutions pour gérer les eaux pluviales.

X
X