Photo d'archives

Deux affaires réglées en une, la police de Boulogne très efficace grâce notamment à une remise en liberté, c’est ce que vient de nous confier le commissariat de Boulogne. Une affaire de vols dans le Boulonnais vient d’être réglée, deux auteurs présumés ont été arrêtés récemment. Et ils ont avoué cette semaine être à l’origine d’une autre affaire.

Dès le début, l’affaire prend une certaine ampleur, une affaire de vols à la base, une vingtaine sont constatés à Boulogne et Wimereux depuis le mois de mai. Les auteurs sont apparemment des fans de la petite reine, nostalgique du tour de France, décalé cette année puisque ce sont surtout des vélos, vélos électriques, qui sont dérobés, dans des caves, des garages, des camping-cars.

L’enquête de la Sûreté Urbaine de Boulogne, avec l’aide des caméras de vidéo-protection, permet d’identifier deux jeunes garçons. Ils sont nés en 2002, l’un habitent Boulogne, il est majeur, l’autre encore mineur, originaire de Saint-Martin. Ils reconnaissent les faits et sont relâchés le temps que l’enquête se termine, avec un contrôle judiciaire, qui ne sera par ailleurs pas respecté pour le plus jeune.

Une remise en liberté finalement salvatrice pour les forces de l’ordre, qui vont résoudre une autre affaire. Ce mercredi ils sont de nouveau arrêtés. Et lors de cette autre garde à vue, ils avouent être les auteurs de tags qui avaient défiguré Nausicaá cet été. Ce sont en tout 23 faits délictuels qui sont reconnus par ces deux individus.

Ils passeront devant le juge en octobre prochain.

X
X