Depuis mercredi, les salariés licenciés de la conserverie de poisson Delpierre Mer et Tradition (Hesdin l’Abbé) bloquent leur ancienne usine pour obtenir une prime de licenciement supra-légale de 500 euros par personne et par année d’ancienneté. Ce lundi, ils ont durci le mouvement en défilant dans les rues de Boulogne. Les représentants du personnel ont été reçus par le sous-préfet et le Président de la CAB, Frédéric Cuvillier. Lors d’un dernier entretien en présence du repreneur Pascal Cochez, un accord a été trouvé: 400€ de prime supra-légale par personne et par année d’ancienneté. “Cet engagement doit être signé dans les 48 heures, sinon nous reprendrons le blocage total” prévient Hervé Wacogne, délégué CGT. En attendant, les ex-salariés vont mettre en place un blocage partiel: ils laisseront sortir les conserves de poisson produites la semaine dernière, mais continueront d’empêcher les livraisons de matière première.

Depuis mercredi, les 58 salariés licenciés de la conserverie de poissons réclament une prime de licenciement supra-légale de 500 euros par année d’ancienneté. Hier, ils ont presque obtenu satisfaction… après avoir manifesté devant la sous-préfecture de Boulogne :

X
X