Les pêcheurs seront-ils bientôt soumis aux mêmes contrôles d’alcoolémie que sur la route ? C’est en tout cas la proposition faite par le gouvernement français, qui souhaite mettre en place des contrôles en mer. Le principe est le même que sur la route : la gendarmerie maritime pourrait arrêter n’importe quel bateau en train de naviguer, et faire souffler les marins dans un éthylotest. A partir de 0,5g d’alcool par litre de sang, c’est la sanction pénale. Interrogé par Delta FM, le boulonnais Olivier Leprêtre, président du comité régional des pêches, est contre. Il a déclaré qu’il n’y avait quasiment plus d’alcool dans les bateaux, contrairement à il y a encore quelques années. Selon lui, il faudrait davantage mettre l’accent sur la lutte contre la drogue.

Delta FM a voulu savoir ce qu’en pensaient les marins de la Côte d’Opale. Nous sommes allés interroger le pêcheur boulonnais Olivier Leprêtre, président du comité régional des pêches :

X
X