Les trois vedettes ont été baptisées en fin de semaine dernière. (© Delta FM)

Les relations entre le chantier naval boulonnais et l’État ne connaît pas le crise. La gendarmerie maritime a commandé, l’an dernier, trois nouvelles vedettes côtières de surveillance maritime. Le Maroni, l’Oyapock et l’Abert IIdut ont été mis à l’eau la semaine dernière à Boulogne. Ils mesurent 22 mètres, peuvent transporter une petite dizaine de gendarmes et atteignent les 25 nœuds en vitesse de pointe. Elles rejoindront les Antilles dans les mois qui viennent, mais avant elles vont renforcer la surveillance du Détroit du Pas de Calais.

Un chantier à plusieurs millions d’euros pour la SOCARENAM qui renforce encore les liens avec l’Etat. Le PDG, Philippe Gobert :

 

Les vedettes passent désormais en phase de test et seront opérationnelles dans les mois à venir.

X
X