A Marquise, l’agence de l’eau Artois Picardie fait des mesures quotidiennes dans la rivière de la Slack (© AEAP)

La Slack est polluée, et il faut que ça change ! C’est ce qui ressort des mesures de la qualité de l’eau, menée par l’agence de l’eau Artois Picardie. Les autorités ont relevé dans la rivière la présence de matière en suspension, d’azote et de phosphore, entre autres. Au fil des années, il y en a de moins en moins, certes, mais il y en a encore. Cette pollution provient notamment de l’utilisation des pesticides par les agriculteurs et par… vous, à la maison !

La qualité de l’eau s’améliore depuis 70 ans, mais on trouve encore des matières en suspension, de l’azote et du phosphore. Ecoutez Cédric Alkette, chef du service connaissance et expertise des milieux naturels aquatiques :

Pour diminuer cette pollution, tout le monde peut agir. Même vous, à la maison. Les explications de Jean Prygiel, directeur délégué à l’agence de l’eau :

X
X