Laetitia Bodart

Il faut sauver le cheval boulonnais ! Et c’est pour ça que la maison du cheval a ouvert ses portes, le 16 juillet dernier, à Samer, après des années d’attente. La structure est située dans l’ancienne ferme de la Suze, à l’entrée de Samer. Les bâtiments existants ont été restaurés pour créer des bureaux, un restaurant, une salle de formation et un atelier de bourrellerie, un atelier pour le maréchal ferrant, des écuries et des carrières pour les chevaux. L’objectif est de trouver des nouvelles filières d’utilisation au cheval boulonnais, pour pousser les éleveurs à la reproduction de leurs animaux et ainsi sauvegarder la race, qui est menacée. En 2019, on a compté seulement 171 naissances de chevaux boulonnais.

L’objectif de la maison du cheval boulonnais, c’est d’accompagner les éleveurs, mais aussi de sensibiliser le grand public pour sauvegarder la race. Les détails avec Laetitia Bodart, coordinatrice de la structure :

La maison du cheval boulonnais travaille actuellement sur de nouvelles animations pour les vacances de la Toussaint. En attendant, la structure est fermée au public.

X
X