Le maire de St Martin Boulogne dénonce les incohérences de l’Etat. Raphaël Jules réagit aux dernières normes sanitaires, réduisant drastiquement la jauge de public dans les salles de spectacles. Le Centre Brassens a décidé vendredi de suspendre sa saison. Pour Raphaël Jules, l’Etat est dans le flou et se décharge sur les élus locaux. Elus qui, selon lui, sont confrontés à des décisions trop changeantes, voire parfois contradictoires.

Le centre Brassens passe de 440 spectateurs, la jauge normale, à 120 personnes autorisées, personnel inclus. Pour le maire de St Martin Boulogne, Raphaël Jules, l’Etat est dans le flou et se décharge sur les élus locaux, eux-mêmes confrontés à des contradictions :

Au Centre Brassens, c’est la déception. Suspendre la saison était la seule solution, pour autant il n’est pas question de fermer le centre culturel. Sa directrice, Mélanie Henron :

X
X