Boulogne, Nausicaà s’attend à vivre des moments compliqués. C’est ce que nous a indiqué son directeur, Philippe Vallette, interrogé par nos soins. Fermé depuis un mois à cause du coronavirus, l’aquarium boulonnais fait face à des pertes financières importantes. Les dirigeants se réunissent 3 fois par semaine pour maintenir l’équipement à flots. Le directeur compte sur la confiance des banques et des collectivités pour limiter la casse. Il n’envisage pas, à l’heure actuelle, de réduire le personnel.

Malgré tout la période est difficile pour Nausicaà. Pour être à l’équilibre, l’aquarium boulonnais doit accueillir en moyenne 2700 visiteurs par jour, et les mois d’avril à août sont les plus rentables.

 

 

 

X
X