Yann Malet, gérant du café de la Place à Outreau, parodie des tubes de la chanson française pour dénoncer la fermeture des commerces non-essentiels. Sa dernière vidéo vient d’être publiée. Et comme d’habitude, il tacle avec humour les décisions du gouvernement.

Malgré une situation financière et morale compliquée, les commerçants gardent le sens de l’humour. Avec sa femme et des amis, le patron de café a commencé par une reprise du tube d’Emmanuel Moire “Mon essentiel“, transformé en “Non-essentiel“. Quelques jours plus tard, la troupe récidivait avec la chanson d’Etienne Daho “Le premier jour (du reste de ta vie)” revisitée en “Mes 15 derniers jours (en mode survie)“.

Encouragés sur les réseaux sociaux, et forts de 2 passages au JT de 13h de Jean-Pierre Pernaut, Yann Malet a une nouvelle fois enfilé le costume de Jeannot (toute ressemblance avec un Premier Ministre en exercice n’est évidemment pas une coïncidence) pour présenter “La Compil à Jeannot“. Sans vulgarité ni agressivité, toujours avec humour, l’homme chante les incohérences du gouvernement, les difficultés financières, ou bien encore les attentes des commerçants. Les noms des artistes repris ont eux aussi été transformés: Joe Vaccin, La Compagnie Créance et Francis Talgel se succèdent sur cette vidéo, qui cumule déjà plus d’un millier de vues en l’espace de quelques heures.

 

X
X