Le procès de R.G s'ouvre ce jeudi aux assises du Pas-de-Calais, à St Omer (© Delta FM)

Un Outrelois de 33 ans devant la justice pour des faits de viols et d’agressions sexuelles sur des enfants de 4 et 5 ans. Cet ancien animateur du centre Jacques Brel, à Outreau, avait été arrêté il y a 4 ans. Son procès s’ouvre ce jeudi à la cour d’assises du Pas-de-Calais, à St Omer. 

Tout a commencé le 4 mars 2017. Ce jour-là, un petit garçon de 4 ans raconte à ses parents qu’un homme, animateur vacataire au centre Jacques Brel, lui a touché le sexe. Les parents se rendent au commissariat, et 2 jours plus tard, le 6 mars 2017, l’homme est arrêté à l’école des Tilleuls, où il anime les temps d’activité périscolaires.

Placé en garde à vue, il reconnaît alors les attouchements sur la jeune victime. Un premier aveu qui pousse les enquêteurs à creuser davantage. Et petit à petit, le trentenaire avoue des caresses, des fellations, et même une tentative de pénétration sur d’autres petites victimes : quatre garçons et une fillette, tous âgés entre 4 et 5 ans.

Depuis, la liste s’est encore allongée : 14 victimes seront présentes aux assises du Pas-de-Calais, ce jeudi, à l’ouverture d’un procès qui doit durer 12 jours. L’accusé est poursuivi pour agressions sexuelles, mais aussi pour viol. Il devra aussi répondre de détention d’images pédopornographiques.  

X
X