Trouver du travail malgré la crise sanitaire et économique, c’est possible. En tout cas, les autorités de l’Etat dans le Boulonnais indiquent que les entreprises du territoire ont été relativement épargnées par le coronavirus. Le secteur de l’agro-alimentaire, très représenté, notamment sur le port de Boulogne, a continué à travailler pendant le confinement. Et les entreprises recrutent encore. La sous-préfète de Boulogne rappelle que des aides sont disponibles via le plan de relance du gouvernement. Une entreprise qui recrute un jeune de moins de 26 ans peut par exemple bénéficier d’une aide de 4 000 euros la première année.

Actuellement dans le Boulonnais, on compte 16 000 personnes à la recherche d’un emploi. Pourtant, malgré la crise, le territoire du Boulonnais et le secteur de l’agro-alimentaire ont réussi à résister. Et il existe encore des entreprises qui recrutent. L’Etat est là pour accompagner ces entreprises et les demandeurs d’emploi. Les détails avec Dominique Consille, la sous-préfète de Boulogne :

Selon les chiffres de Pôle Emploi dans le Boulonnais, 70% des formations débouchent sur un retour à l’emploi.

X
X