© Archives DeltaFM

Colère chez Bic, à Samer. Selon la Voix du Nord, les salariés ont appris cette semaine qu’ils n’auraient pas de prime COVID, alors que l’usine a fonctionné durant tout le confinement, elle ne s’est jamais arrêtée. D’après les syndicats, la direction avait pourtant assuré qu’un effort serait fait. La décision viendrait du siège, qui s’appuie sur le contexte de crise, et une baisse du chiffre d’affaire.

X
X