Les voyants reviennent progressivement au vert pour le réseau de bus Marinéo. Pendant la crise du coronavirus, la fréquentation des bus dans le Boulonnais a chuté de 93%. Depuis le déconfinement, les usagers reviennent progressivement dans les bus.

En période normale, le réseau de bus Marinéo compte en moyenne 13 000 validations de ticket par jour. Mais avec la crise du coronavirus, ce chiffre n’a plus été atteint depuis plusieurs semaines. En août par exemple, on a compté 23% de clients en moins par rapport à la même période l’année dernière. Pourtant, tout est mis en oeuvre pour la sécurité des voyageurs. Les bus sont désinfectés tous les jours avec une solution anti virucide. Les conducteurs sont isolés par une paroi. Si la loi n’impose plus de respecter la distanciation sociale dans les bus, le port du masque, lui, reste obligatoire pour les chauffeurs comme pour les voyageurs. Une mesure comprise par la majorité des clients. Depuis le 11 mai, date du déconfinement, une quinzaine de personnes ont tout de même été puni d’une amende de 135 euros parce qu’elles n’avaient pas de masque à l’intérieur des bus Marinéo.

Marinéo qui compte 140 salariés, dont 104 conducteurs.

X
X