Les Boulonnais ne retourneront pas à l’école le 12 mai. Le retour en classe serait décalé d’une semaine, dans les 22 communes de l’agglomération.

Une décision claire et assumée. Les 22 maires de la CAB étaient réunis, ce lundi, comme toutes les semaines, pour évoquer la crise sanitaire. Sur la table, le dossier de la réouverture des écoles et une décision unanime : non, les communes du Boulonnais ne seront pas prêtes lundi prochain.

Les raisons invoquées sont les suivantes : d’abord, le protocole sanitaire, transmis par l’état et reçu ce dimanche, soit beaucoup trop tardivement pour permettre aux élus de mettre les mesures en place, un protocole qui par ailleurs divise, et son application pose même question.

Ensuite, un problème juridique sur la responsabilité des élus locaux: certains craignent d’être poursuivis et de voir leurs responsabilité engagée en cas d’incident grave. Là encore, le gouvernement n’a pas été assez clair selon les maires du boulonnais.

Enfin, se posent également les questions du transport scolaire et des règles à adopter concernant notamment le port des masques. Joint par Delta FM, le maire de Boulogne, Frédéric Cuvillier nous a confirmé avoir “plus de questions que de réponses pour l’instant ». Dans un communiqué, les maires annoncent avoir pour objectif la réouverture des écoles le 18 mai prochain.

Le report de la rentrée concerne les écoles de:

  • Baincthun
  • Boulogne-sur-Mer
  • Condette
  • Conteville
  • Dannes
  • Echinghen
  • Equihen-plage
  • Hesdigneul
  • Hesdin-l’Abbé
  • Isques
  • La Capelle
  • Nesles
  • Neufchâtel-Hardelot
  • Outreau
  • Pernes
  • Pittefaux
  • Le Portel
  • St Etienne-au-Mont
  • St Léonard
  • St Martin-Boulogne
  • Wimereux
  • Wimille

Selon nos informations, les écoles privées, a priori pas concernées par cette décision, ont néanmoins pris contact avec leur hiérarchie pour savoir si elles devaient elles aussi reporter la rentrée. « Ce ne serait pas forcément une mauvaise chose« , confie une directrice.

X
X