Un Boulonnais devant la cour d’Assises du Pas-de-Calais. Son procès s’ouvre aujourd’hui à Saint-Omer et doit durer 4 jours. L’individu est accusé de plusieurs viols. Le dernier en date a eu lieu il y a quasiment 4 ans jour pour jour, au Portel.

Souvenez-vous, c’était dans la nuit du 26 au 27 septembre 2014. L’homme avait réussi à attirer la jeune fille sur Internet, et à la faire venir sur Boulogne en lui promettant un travail. La victime, alors âgée de 18 ans, avait été violée sous la menace d’un couteau, au parc de la falaise. Ce n’est qu’en faisant semblant d’avoir un malaise qu’elle réussira à se libérer de son agresseur. Celui-ci, pris de panique, alerte les secours. A l’arrivée des pompiers et des policiers, l’homme est présent sur place et est alors interpellé. L’enquête démontre que le Boulonnais est déjà connu de la justice. Déjà condamné à 3 ans de prison quelques années auparavant, pour enlèvement et attouchement sur une fillette de 4 ans. Face au profil de l’individu, les enquêteurs cherchent à savoir s’il n’y a pas d’autres victimes. Et il semblerait qu’il y en ait puisqu’en plus d’être poursuivi pour ce viol au Portel, l’individu comparaît également pour un viol sur mineur commis quelques jours plus tôt, toujours au Portel et pour un autre viol, qui serait survenu entre 2010 et 2011 à Outreau.

A noter que lors du viol en septembre 2014 au parc de la falaise, le téléphone de la victime était allumé. La justice dispose donc d’un enregistrement sonore des faits, qui pourrait être diffusé au cours de ce procès. Un procès qui a failli ne jamais avoir lieu puisque l’accusé a tenté de se suicider en prison il y a 2 ans.

X
X