Plusieurs dizaines de pêcheurs à pied se sont mobilisés près de la digue Carnot au Portel samedi. Ils étaient réunis pour protester…

En cause notamment : l’absence de travaux de sécurisation de la digue. Depuis quelques mois, une barrière en empêche l’accès à certains horaires et en cas de mauvaises conditions météo. Mais pour les pêcheurs, ce n’est pas suffisant.

Rien ne semble avancer depuis le mois de mai, au cours duquel ils avaient reçu un courrier du conseil régional concernant une étude de faisabilité pour des travaux. Fabrice Gosselin, le président de l’association des pêcheurs à pied de la côte d’opale.

 

Autre sujet de mécontentement : la limitation du prélèvement à 100 vers, qui servent d’appât, par marée et par personne…

 

Ils comptent désormais s’adresser à la ministre de la Mer, Annick Girardin, pour lui demander de revoir ces quotas.


X
X