Cet homme, croisé à Equihen l'année dernière, devra changer de costume cette année (© Delta FM)

Chaque année, les carnavals d’Equihen-plage et du Portel réunissent des milliers de personnes. Un rassemblement qui nécessite forcément des mesures de sécurité. Quelques mois après les attentats, en plein état d’urgence, on pourrait s’attendre à ce que ces mesures de sécurité soient renforcées. Mais ce n’est pas forcément le cas. Au Portel par exemple, les effectifs de police seront quasiment les mêmes que l’année dernière, comme nous l’explique Christian Chassot, adjoint à la sécurité :

X
X