Yan Villain

Bien, mais aurait pu mieux faire. C’est en quelques mots ce que pensent les membres du collectif de restaurateurs et cafetiers du Boulonnais, après les aides annoncées par l’agglomération lundi. Les professionnels impactés par la crise du covid pourront obtenir une aide directe. Concrètement : les secteurs qui ont perdu au moins 30% de leur chiffre d’affaire par rapport à 2019 pourront recevoir une aide directe correspondant au montant de leur cotisation foncière des entreprises, ou une aide de 50% si la CFE dépasse 2.000 euros. Pour Yan Villain, porte-parole du collectif, c’est un premier geste satisfaisant. Mais selon lui, l’exonération permise par l’Etat au printemps dernier aurait coûté moins cher à la collectivité.

Pour Yan Villain, gérant de la brasserie “Chez Michel”, au Portel, et membre du collectif de restaurateurs et cafetiers en colère, c’est plutôt une bonne nouvelle :

La communauté d’agglomération propose aussi une avance sur loyer pour les commerçants impactés. Pour Yan Villain, c’est bien, mais ça aurait pu être mieux :

Les professionnels de l’hôtellerie-restauration de la région qui devraient manifester à Lille, le 14 décembre.

X
X