Dans le Boulonnais, le développement du tourisme passera par l’apprentissage du néerlandais ! Les touristes originaires des Pays-Bas et de la Flandre belge sont de plus en plus nombreux sur la Côte d’Opale. Si les offices de tourisme s’adaptent en traduisant leur site Internet, c’est en revanche plus difficile quand il s’agit de parler néerlandais. Les restaurateurs, hôteliers et commerçants se retrouvent parfois bloqués face aux touristes… Certains réclament des formations en néerlandais pour améliorer la situation. C’est désormais acté. D’ailleurs, 2 réunions de présentation sont prévues le 28 août et le 14 septembre au Greta de Boulogne, allée Flaubert.

Pour pouvoir accueillir les touristes originaires des Pays-Bas et de la Flandre belge correctement, il faudrait donc que les hôteliers, les restaurateurs et les commerçants sachent parler néerlandais. Malheureusement, c’est rarement le cas. Pour Guillaume Barillon, gérant de 2 hôtels à Boulogne, c’est un vrai problème :

X
X